:: Poudlard :: 4ème étage :: Couloirs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

What are you doing ? (Charlie)

avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 05/12/2016
Feat : Ashley Benson (c) Lolita Lempicka
Préfet en chef ~ 8ème année
Voir le profil de l'utilisateur




Poppy K. Lynch
Préfet en chef ~ 8ème année
Lun 13 Nov - 0:16
La nuit n'avait pas été très bonne pour la sorcière, c'était sa nuit de ronde, en tant que préfète en chef elle se devait de prendre son rôle à cœur. La blonde avait donc passé la nuit à traquer tous les élèves hors de leurs lits. Ce ne fut pas de tout repos et la journée fut assez éprouvante. Pendant le cours de Potion, elle s'était retrouvée à coté d'un petit rigolo de Gryffondor. Il avait réussi devant les yeux ébahi de Poppy Lynch sa potion de Wiggenweld, celle qui est un antidote pour la Goutte de la mort-vivant. Malheureusement pour Poppy, ce fameux Gryffondor fit exploser sa potion après quelques minutes et son livre de potion, pris feu au passage. Comment dire que Poppy Lynch n'apprécie pas avoir ses affaires saccagées par un barbare ? Celui-ci s'était moqué ouvertement d'elle lorsqu'elle lui avait fait la remarque et lui avait demandé de lui racheter un livre. Il avait simplement ri et la préfète en chef, avait peut-être abusé de son pouvoir, mais avait bien ri aussi quand elle enleva cinquante points à sa maison. On ne rigole pas avec la Lynch. C'était peut-être la préfète qui enlève le plus de points de tout Poudlard.


Alors qu'elle se dirige vers la bibliothèque pour avoir un moment au calme, elle est stoppée par des bruits d'agitations dans le couloir. Elle aurait adoré ignoré tout simplement ce cri d'alarme. Mais sa conscience fut trop forte, elle se devait d'aller voir ce qu'il se passait et mettre un terme rapidement à tout ce bruit. L'attroupement d'élèves confirma les craintes de Poppy. [/color]« Poussez-vous s'il vous plaît, laissez-moi passez. » L'autorité de son badge fit mouche et certain disparut du chemin de la blonde. Elle ne fut pas surprise quand elle aperçut la cause de ce rassemblement bruyant. C'était évidemment sa sœur jumelle provoquant un autre élève en duel. Un Serpentard visiblement, qui avait peut-être mal regardé la blonde, qui sait. « Je peux savoir ce que vous faites ? » Demande Poppy d'une voix forte pour qu'on puisse bien l'entendre. « Toi. » Elle pointe le Serpentard du doigt. « Si tu ne veux pas de problème, tu peux partir tout de suite. »[color=#000000] Puis elle se retourne vers sa sœur. Sa sœur, celle a qui, elle évite en général d'enlever des points, la seule et unique personne qui peut briser la carapace de Poppy. Elle est aussi pour Poppy une source de colère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 26/11/2016
Sang : Pur
Statut : En couple avec Maxence King, même si ça semble battre de l'aile.
Feat : Taylor Momsen
8ème année
Voir le profil de l'utilisateur




Charlie Lynch
8ème année
Lun 13 Nov - 5:27
Lynch's twins

« Life sucks, I'm not learning you anything. »

J’aime pas les lundis. Déjà de base, c’est un jour de merde, mais ça l’est encore plus quand je n’ai pas eu mon quota de sommeil, et ça, c’était à mettre sur les épaules du beau brun qui me servait de petit ami. Bon ok, c’était plus ma faute que la sienne, c’était moi qui avait insisté sur ce rendez-vous nocturne, mais je regrettais amèrement de ne pas avoir assez d’heure de sommeil quand mes camarades de chambre se mirent à me réveiller. C’était souvent comme ça, de toute façon, depuis l’incident, j’avais rarement des nuits reposantes. La journée avait été longue à mourir et j’avais passé ma matinée à rattraper mon sommeil plutôt qu’à suivre les cours, souvent interrompu par des professeurs toujours autant désespéré par mon comportement, me comparant souvent à ma jumelle qui elle, était l’élève parfaite. Attentive, douée, et un modèle pour tous quand moi j’étais rebelle, bagarreuse et même provocatrice envers les professeurs. Le pire c’est que je m’amusais de tout ça, et ils restaient compréhensifs, j’étais la gamine qui avait perdu son père et son frère après tout, j’avais des circonstances atténuantes, et j’abusais clairement de leur pitié par moment.

Mais aujourd’hui, quoi que je fasse, ma mauvaise humeur ne partait pas. D’autant plus qu’à somneler en cours, j’avais écoppé d’une punition à faire, un rapport à rédiger sur les fantômes de l’école. Non mais sérieux quoi, j’avais autre chose à faire ! Enfin bref, j’avais donc pris la route vers la bibliothèque, commençant des recherches pour mon sujet, j’aurai pu enquêter auprès d’eux directement, mais si je pouvais compter sur le fantôme de ma maison, on ne pouvait pas autant en dire sur le baron sanglant et sur la fille de Rowana Serdaigle qui se faisait plutôt discrète. Soupirant longuement, pas du tout motivée, et puis merde, je payerai quelqu’un pour le faire. Me relevant aussitôt, je sortais de la salle, remarquant dans le couloir un serpentard qui bloquait une poufsouffle contre un mur. Et les autres passaient devant comme si de rien était, est-ce que les gens étaient sérieux ? En vue de la tête qu’elle tirait, c’était clairement pas son copain, et tout en moi se mit à grogner et bruler, elle avait l’air paniqué et lui d’une brute heureuse de voir l’effet qu’il lui faisait. Sortant ma baguette, je la pointais droit sur lui sans même l’avertir.

« Levicorpus. »

Et bim, il se retrouvait en l’air, criant, remarquant bien vite que j’étais son assaillante et je faisais signe à la jaune de partir vite alors qu’il tendait à son tour sa baguette contre moi après être tombé au sol. Je n’en étais pas à mon premier duel de couloir, c’était même plutôt fréquent à vrai dire aussi, je tachais d’éviter comme je pouvais, mais je me pris un grimoire plutôt lourd dans l’arcade et celle-ci ce mit à sagner abondemment. Encore plus enragée, le tout fut néanmoins rapidement arrêter par une voix que j’aurai pu reconnaitre entre mille. Baissant ma baguette quand il s’éloignait après l’ordre de ma sœur, l’attroupement autour de moi se dissipa et je soupirais longuement.

« Il faut toujours que tu viennes gacher tout mon plaisir ! »


© Chieuze


_________________

Please lord, do not forgive me.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 05/12/2016
Feat : Ashley Benson (c) Lolita Lempicka
Préfet en chef ~ 8ème année
Voir le profil de l'utilisateur




Poppy K. Lynch
Préfet en chef ~ 8ème année
Mer 15 Nov - 22:57





What are you doing ?

Charlie & Poppy

Par Merlin, pourquoi Charlie avait elle se besoin de se faire remarquer ? Poppy doutait parfois que la blonde soit sa sœur, tellement leur caractère était opposé. Mais ne pouvait-elle pas se calmer pour une fois ? Poppy en avait assez de toujours devoir assurer les arrières de sa sœur et aimerait que celle-ci grandisse. Un jour, Poppy ne serait plus là, pour arranger les choses, il faudra que Charlie se débrouille seule. Et ça, la blonde doutait que ce soit possible. Bien que Poppy soit assez énervé sur le moment par le comportement de sa sœur jumelle, elle ne pouvait pas s'empêcher de toujours vouloir la sauver. Alors, quand Charlie lui dit qu'il fallait toujours qu'elle lui gâche le plaisir, elle leva les yeux au ciel, croisant les bras et prenant un petit ton cynique : « Non, comme toujours, j'essaye simplement que tu ne sois pas renvoyée de Poudlard. » Pour la peine, elle lui offrit son plus grand sourire narquois. Poppy devrait arrêter un jour, pourquoi n'avait-elle pas simplement ignoré ce bruit ? La blonde regarda alors autour d'elle, observant que tous les élèves avaient pris la poudre d'escampette et décida qu'il était temps pour elles aussi de la prendre. « Viens, on ne devrait pas rester là. » Lui-dit-elle avec sa voix autoritaire de préfète en chef en prenant sa sœur par le bras pour la tirer un peu plus loin dans le couloir. On ne sait jamais si un professeur avait été mis au courant pour le petit duel, elle ne payait pas cher de la peau de Charlie et de la sienne au passage, car elle n'avait fait que cacher le problème. La maison Gryffondor perdait bien assez de points à cause de la Lynch alors pourquoi devait elle en rajouter ?

Quand la Serdaigle estime qu'elle est assez loin du lieu du crime, celle-ci lâche sa sœur et lui fait les yeux noirs. « Tu peux me dire ce qu'il t'a fait encore celui-là ? » Lui-dit-elle excéder par le comportement de la rouge et or, face encore à un Serpentard. Peut-être avaient ils mauvaises réputations, mais ils n'étaient pas non plus à l'origine de tous les maux de la terre et surtout pas à ceux de Charlie Lynch. Elle soupire, en regardant sa sœur dans les yeux, elle remarque d'ailleurs son manque de sommeil évident. « Je vois que tu as encore passé la nuit avec ton stupide petit-ami. » Ce gars n'était pas mieux que sa sœur, un vrai tire-flanc, ils s'étaient bien trouvés. Mais Poppy ne portait pas vraiment dans son cœur le beau brun, pensant que celui-ci avait une très mauvaise influence sur sa sœur.

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 26/11/2016
Sang : Pur
Statut : En couple avec Maxence King, même si ça semble battre de l'aile.
Feat : Taylor Momsen
8ème année
Voir le profil de l'utilisateur




Charlie Lynch
8ème année
Jeu 16 Nov - 11:36
Lynch's twins

« Life sucks, I'm not learning you anything. »

Ce qu’elle pouvait être barbante et rabat joie, c’est vrai quoi, elle se prenait pour qui à me faire la leçon ? Elle n’était pas notre mère, et elle avait beau être préfète, moi son joli écusson, j’en avais rien à foutre. De toue façon, elle était là pour redorer le nom de notre famille, moi, pour ce que j’en avais à carrer. Soupirant longuement, je croisais mes bras sous ma poitrine.  « Non, comme toujours, j'essaye simplement que tu ne sois pas renvoyée de Poudlard. » Levant les yeux au ciel, je l’imitais comme une gamine de 5 ans avant de lui répondre.

« C’est gentil de te donner tant de mal mais je pourrais me faire exclure de Poudlard que je n’en aurais rien à faire, je trouverai des solutions. »

On pouvait clairement dire qu’on était totalement les opposés l’une de l’autre, au moins on se complétait, j’étais la deception, elle était la fierté et ce schéma me correspondait parfaitement. Si quelque fois j’enviais sa réussite, au fond, j’étais satisfaite de ma vie, tout n’était pas parfait, mais ça m’allait comme ça en dépit des circonstances, on ne changerait pas le passé de toute façon. J’aurai pu avoir un avenir brillant si je n’avais pas perdu la moitié de ma famille, mais c’était comme ça. L’observant devenir un peu nerveuse, je la suivais sans un mot quand elle me disait de ne pas rester là. Si je me fichais bien de ma scolarité, j’apportais tout de même un intérêt à celle de ma jumelle et je n’aurai rien fait qui soit capable de lui attirer des ennuis à elle qui se donnait parfois bien trop de mal pour défendre ma réputation pourtant déjà toute faite. L’avenir de la famille, c’était elle, et ce qui l’attendait après poudlard était brillant, ça ne faisait aucun doute. Moi je finissais à faire la guignol dans la boutique du célèbre George Weasley, la rumeur disait qu’il recrutait.
Enfin bref, la suivant sans un mot, je soupirais de nouveau quand elle m’interrogeait. « Tu peux me dire ce qu'il t'a fait encore celui-là ? »  Bien sûr que j’aurai pu lui faire n’importe quel mensonge, mais je ne voyais pas trop l’intérêt, je savais très bien qu’elle mènerait sa petite enquête et qu’elle trouverait facilement la vérité, pas grand monde n’osait s’opposer à elle. Haussant les épaules avec désinvolture, je répondais donc.

« Harceler une élève, c’est contraire au règlement je crois, non que je le connaisse très bien. Non, attend, Rusard me la fait recopier tellement de fois qu’en fait, ouais, je le connais par cœur. »

J’en avais pas grand-chose à cirer de toutes les heures de retenues que je collectionnais, et je ne voulais pas non plus me faire passer pour une héroine, je me moquais bien de ce que ça pouvait m’apporter, c’est juste que je supportais pas ça, de voir quelqu’un s’en prendre à moins fort que lui, encore plus quand c’était ces abrutis de serpentard. « Je vois que tu as encore passé la nuit avec ton stupide petit-ami. » Relevant un sourcil à sa remarque, je la fixais un peu mauvaise.

« Ouais et ? »

Un large sourire moqueur se dressa sur mes lèvres.

« Tu dis ça à cause de mes cernes de zombie ou du sublime suçon sur mon cou ? »

Je n’avais pas chercher à le cacher après tout, et ma relation avec Max n’était pas un secret dans l’école, on était loin de se cacher. Je savais très bien qu’elle n’aimait pas mon petit ami, et la provoquer sur ce sujet était trop tentant. Ce n’était peut être pas le grand amour de ma vie, mais on s’amusait ensemble et on passait du bon temps, il me faisait rire.

« Je t’ai pas parler de nos fiançailles ? »

Provoquer ma soeur était un sport dont je ne me lasserai jamais.


© Chieuze


_________________

Please lord, do not forgive me.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 05/12/2016
Feat : Ashley Benson (c) Lolita Lempicka
Préfet en chef ~ 8ème année
Voir le profil de l'utilisateur




Poppy K. Lynch
Préfet en chef ~ 8ème année
Jeu 16 Nov - 21:42





What are you doing ?

Charlie & Poppy

Des solutions, lui avait-elle dit. Poppy fait la grimace, sa sœur n'avait-elle aucune ambition dans la vie, voulait-elle vraiment postuler dans le magasin de George Weasley ? Blague qu'elle avait assez entendu de la part des autres élèves concernant sa sœur. Mais de là, a ce que ça devient la réalité. Non, elle ne laisserait sans doute pas postuler sa soeur comme simple vendeuse. Tout, mais pas ça. Que penserait sa mère ? Les autres familles de sorciers ? « Laisse-moi prendre ma potion d'hilarité, tu trouverais quoi comme solutions ? » Simplement, pour connaitre les plans de sa sœur, bien qu'elle se doute que la réponse donnée par Charlie soit forcement faite exprès pour l'énerver.

Alors que Poppy avait emmené sa sœur plus loin dans le couloir, celle-ci voulait maintenant savoir ce qu'il avait pu se passer pour que Charlie provoque un élève dans le couloir. La réponse de la blonde n'étonna pas l'autre blonde, non, c'était du Charlie tout craché. Poppy ne peut pas cacher son exaspération sur le comportement de sa sœur jumelle. Elle est bien consciente qu'elle voulait bien faire, mais réagir par la violence n'était peut-être pas la meilleure des façons de régler le problème. « Je ne cautionne pas non plus ce comportement, c'est bien pour ça que je suis devenu préfète. » Elle dit cela tout en montrant bien son badge à la rouge et or. « Car non, je ne le suis pas pour te surveiller. » Ce qu'elle essaye de lui dire, c'est que tout simplement elle aimerait ne plus devoir continuellement à la rappeler à l'ordre. Même si, cela arrange tout de même bien la Serdaigle, d'être préfète et de pouvoir veiller sur Charlie. Elle pouvait grâce à son rôle gardait un œil sur sa sœur ce qui n'était pas désagréable. « Tu devrais peut-être le recopier encore une fois, je ne pense pas que tu aies saisi le fait qu'on ne doit pas faire voler ses petits camarades dans le couloir. » Grand sourire, elle fait évidemment référence au fait que Rusard lui ai fait recopier le règlement de l'école. Règlement qu'elle n'avait certainement pas encore fini d'imprimer dans son cerveau. Règlement qu'elle se fichait totalement de respecter alors qu'elle ne trouvait pas juste que les autres ne le respectent pas.

La colère bouillonne alors, quand sa sœur lui fait remarquer son suçon, à l'évocation de son petit-ami. Elle se doute que sa sœur ne joue pas aux échecs avec ce garçon, mais elle aimerait qu'ils soient un peu plus discrets. Le pire vient alors quand Charlie annonce ses fiançailles avec Maxence King. Poppy manque de s'étouffer et réussit à articuler avec un air totalement outré : « Excuse-moi, t'es quoi ?! » La colère lui monte au nez. Elle n'accepte pas, elle n'accepte déjà pas que sa sœur jumelle ait une meilleure amie alors un fiancé ? Qu'elle n'apprécie pas en plus ? Si encore, il était intelligent, elle ferait sans doute un effort, mais là. Ce garçon n'avait que sa beauté. « T'es sérieuse là ? Tu me dis ça comme ça ? » Elle espère fortement qu'elle se paye sa tête. Sa colère ne redescend pas, au contraire, il s'accentue. « Elle va penser quoi maman de tout ça ? » Elle en avait assez, que sa sœur ait ce comportement, après tout ce qu'il s'était passé dans sa famille. Ne pouvait-elle pas grandir ? N'avait-elle pas assez causé de problème ? « Tu ne penses pas que t'en a assez fait comme ça ? » Beaucoup de reproches inondent cette phrase, qui sort trop rapidement au goût de Poppy. Elle n'avait pas eu l'intention de lui dire ça, bien qu'elle lui ait toujours reproché la mort de son père et de son frère, au fond elle, elle sait très bien que sa sœur n'y soit pour rien. Elle n'aurait certainement pas accepté non plus de perdre sa sœur.

☾ anesidora
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tarentallegra :: Poudlard :: 4ème étage :: Couloirs-
Sauter vers: